top of page

L’accès à des matériaux fonctionnels, biosourcés, et imprimable: un enjeux majeur pour l’aéronautiqu


Le 23 Novembre 2022, 4D Pioneers a pris part à la journée thématique organisée par le pôle de compétitivité Aerospace Valley placée sous le thème « La place des matériaux biosourcés dans les filières aéronautique, espace et drones ». L’occasion de discuter et de réfléchir autour d’une table ronde sur les enjeux liés à l’utilisation de matériaux biosourcés dans les secteurs industriels de l’aéronautique, de l’espace et des drones. Le temps d’un échange autour de la thématique des polymères biosourcés, 4D Pioneers était aux cotés de ARKEMA, LCPO- Laboratoire de Chimie des Polymères Organiques et VESO CONCEPT. Nous avons rencontré Benjamin Le Delliou, (Docteur en Matériaux biosourcés).



Interview avec Benjamin Le Delliou, Docteur R&D en Matériaux biosourcés chez 4DPIONEERS


Les matériaux biosourcés intéressent de plus en plus de secteurs industriels, pourquoi un tel engouement ?


Les enjeux écologiques poussent les secteurs industriels à s’intéresser aux matériaux plus respectueux de l’environnement et à réfléchir à l’utilisation de ces matériaux dans une perspective de développement durable et d’accélération de la décarbonation et notamment dans le secteur de l’aéronautique. Représentant près de 3 % des émissions de CO2, le secteur aéronautique doit se pencher sur la réduction des impacts environnementaux en s’intéressant, notamment, à l’utilisation de matériaux à faible impact tout en maintenant la compétitivité de la filière. Les matériaux biosourcés se positionnent donc comme une réelle solution.


En quoi la fabrication additive pourrait encourager cette transition ?


La fabrication additive est un atout majeur dans la chaine d’approvisionnement car elle permet la production en local, à des coûts réduits et en un temps record. Également elle permet un allégement des structures grâce l’optimisation des designs des pièces. Il s’agit donc d’un procédé qui s’avère très avantageux tout en permettant d’atteindre une écologie industrielle en lien avec la décarbonation des filières aéronautiques et/ou ferroviaires.


Et qu’en est-il des matériaux ? Et plus particulièrement des matériaux biosourcés ?


Le choix de matériaux thermoplastiques apporte un allègement des structures grâce à leur densité plus faible en comparaison de leurs homologues inorganiques. Cette réduction de poids assure une diminution de la consommation en carburant et de l’impact environnemental. Si de plus ces matériaux sont biosourcés, alors vous réduisez l’utilisation des ressources fossiles. Cette ambition est au cœur de nos développements, par exemple nous travaillons sur la formulation de matériaux à la fois ignifugés, biosourcés et imprimables répondant aux requis du secteur ferroviaire et/ou aéronautique.



Quels sont aujourd’hui les points bloquants quant à l’adoption de ces matériaux biosourcés?


Comme cela a été mis en avant lors de la table ronde, des réflexions sur l’aspect normatif et la certification feu/fumée devront être menées. En effet, il est nécessaire de faire évoluer les normes pour intégrer ces nouvelles technologies qui bousculent les codes en vigueur. Seule une collaboration intense entre les industriels, les sociétés et les organismes de normalisation permettra cette révolution.


En marge de cette table ronde, est ce que les solutions proposées par 4D Pioneers attirent les acteurs du secteur de l’aéronautique ?


Absolument, nous avons pu rencontrer de nombreux acteurs du secteur. Ce fût l’occasion de leur présenter non seulement nos matériaux, mais aussi notre nouvelle imprimante hybride ultra-fonctionnelle, la 4SHIFT. Quelques pièces produites avec nos solutions ont également été présentées et ont permis d’initier de futures collaboration pour un environnement plus respectueux.

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Kommentarer


bottom of page